Où en est le marché des plateformes d’échange de fichiers sécurisés ?

Initialement réservée à des secteurs d’activité nécessitant un haut niveau de confidentialité ou aux grands comptes, la plateforme de partage sécurisée se démocratise pour s’étendre à des entreprises de tout secteur et de toute taille ayant de nouveaux besoins en matière de protection de données.

Dans un monde où la question de la souveraineté et la confidentialité des données est à son paroxysme depuis l’avènement de l’ère numérique, tour d’horizon d’un secteur en pleine expansion.

Un besoin grandissant, corroboré par un contexte mondial inédit

Avec la crise du COVID-19 et le confinement total imposé dans de nombreux pays d’Europe et du monde, le télétravail s’est imposé de force dans de nombreuses entreprises. Celles-ci ont été obligées à revoir leurs outils de transfert de l’information et leurs méthodes de communications rapidement. Beaucoup d’entreprises n’étaient pas prêtes à absorber un tel changement en si peu de temps. D’autres, ayant déjà amorcées leur transformation numérique, ont pu en minimiser l’impact sur l’activité rapidement, voire de faire en sorte que ce changement soit transparent pour leurs collaborateurs.

Dans ce contexte particulier, les entreprises doivent avoir conscience (si ce n’est pas encore le cas) que leurs données est le nouvel or noir de notre ère. La protéger devient donc est un impératif[i]. Une étude parrainée par IBM montre qu’en 2018, le coût annuel moyen d’une violation de données pour les entreprises françaises s’élevait à 4M€ environ[ii]

Dans un projet de protection de données, de nombreuses solutions partage de fichiers sécurisé sont disponibles sur le marché pour pallier les risques de fuites de données (intentionnelles ou accidentelles).

Elles permettent de partager en toute sécurité des documents confidentiels et/ou volumineux, sans sacrifier l’expérience utilisateur, notamment avec des interlocuteurs externes (ex : clients, partenaires, fournisseurs). Ainsi, les entreprises limitent les risques de fuites de données en mettant en place des solutions assurant sécurité et traçabilité des données en transit avec une entité externe.

Un marché qui a la tête dans les nuages

Etant de plus en plus consommatrices de solutions numériques, et notamment du modèle « As-a-Service » (ex : SaaS, IaaS, PaaS), les entreprises de toute taille ont accéléré la « cloudification » de leurs services et infrastructures, à tel point qu’il est aujourd’hui le modèle privilégié, y compris en matière de protection de données, si tant est qu’un projet n’est pas concerné par le secret défense ou d’un niveau d’habilitation imposant des restrictions fortes en matière de protection.

Les éditeurs de service de partage de fichier sécurisé proposent aux entreprises des solutions pour protéger les données qu’elles partagent, notamment avec les entités extérieures. Le modèle SaaS est généralement poussé, bien que le modèle « on-premise » est une alternative viable pour les raisons susmentionnées mais qui nécessitent des moyens techniques et financiers plus importants.

Une nouvelle façon de partager ses données

Traditionnellement, les données confidentielles pouvaient être partagées par le biais de mails chiffrés, mais cette méthode a des limites :

  • Les serveurs de messagerie ne tolèrent pas l’envoi et/ou la réception de pièce jointe au-delà de quelques dizaines de Mo en général ;
  • Les boites mail ne sont pas aptes à recevoir de tels fichiers car leur taille est généralement limitée en capacité de stockage (de quelques Go à plusieurs dizaines de Go selon les hébergeurs) ;
  • Au-delà de ces considérations purement techniques, les boites mails sont souvent considérées comme des espaces de stockage à part entière où la notion de cycle de vie des éléments stockés n’est que rarement abordée.

Ainsi, même en chiffrant les mails des fichiers confidentiels, ils resteront stockés « au repos », sans règle de gestion de cycle de vie de la boite mail ou sans une hygiène numérique imposée (par les DSI par exemple).

Un espace virtuel de confiance dédié au partage de fichier sécurisé avec les entités extérieures devient incontournable pour TOUTES les organisations.

L’échange de données, qu’elles soient physiques ou numériques, est nécessaire au bon fonctionnement de toute entreprise, et les dirigeants se doivent de prendre les mesures adéquates afin de les protéger. L’augmentation du volume de données numériques transitant à travers la toile et la réglementation relative à leur confidentialité justifient les besoins croissants d’un espace virtuel de confiance, sécurisé et dédié au partage de l’information avec l’ensemble de ses interlocuteurs.

L’espace de partage sécurisé est l’une des réponses crédibles pour les décideurs IT afin de réduire le risque de fuite de données, pouvant avoir des conséquences importantes pour une entreprise du XXIème siècle. Les solutions proposées par les éditeurs ne sont pas limitées aux grandes entreprises et conviennent aux besoins de PME/ETI quel que soit leur secteur.

 

Prochain article : Panorama des solutions du marché de partage de fichiers sécurisés et les principaux différenciants.

 

Annexes :

[i] https://www.netexplorer.fr/blog/data-room-netexplorer

[ii] https://securityintelligence.com/ponemon-cost-of-a-data-breach-2018/

Autres articles susceptibles de vous intéresser